En savoir plus
À propos

Se connecter
Page Facebook

Croissance
Page services

Bilan de Juillet 2019

Hello 

Le mois de Juillet est fini et 7 mois se sont écoulés. 

Vu comme ça, on peut se dire :

«déjà ?»

Mais on peut aussi le voir autrement : c’est le 1er mois du 3ème trimestre 🙂

Il y a encore le temps de réaliser de nombreuses choses pour cette année 


De mon côté, 3 faits ont marqué Juillet : 

#1 J’ai soufflé ma 28ème bougie au bord de l’Ardèche, en famille

#2 J’ai atterri à Nantes pour assister à ce qu’on appelle communément un stage en développement personnel mais que je qualifierai autrement (attendez de lire la suite)

#3 Une cliente réussit à doubler le prix de son programme grâce à une présentation qui est au plus proche de soi et en apportant une plus grande valeur qu’auparavant. Un pari risqué mais réussi. (je vous explique tout ci bas)

#1 Birthday 

Hé oui,  

Le 2 juillet 2019, me voilà atteint l’âge de 28 ans.  

Quand je regarde derrière moi, je me sens un privilégié.  
Parfois (souvent même) je me plains de ne pas aller assez vite, d’être lent, de ne pas gagner assez, d’être trop dispersé, etc…  
Il s’agit là de mes émotions. Et aussi de mon égo car je tombe encore dans le piège de me comparer à meilleur que moi selon des critères subjectifs.  
Mais rester dans cette vigilance permanente est un privilège. 

Dès que je tombe, je sais améliorer mon observation et ajuster mes décisions. Je me dés-identifie plus rapidement qu’avant.
Ma première dés-identification était à 24 ans (haha…)

«Quoi ? J’ai un égo ? Mais c’est possible ça ? Je peux être différent de ce que je crois être ? Hum, c’est bizarre ça. Mais les gens vont me prendre pour un fou»

En 4 ans, quand je vois le chemin parcouru, je trouve ça honnête 🙂
Bref, c’était mon anniversaire ! Merci à tous ceux qui ont pensé à moi 🙂


#2 Un stage hors du commun  


Depuis 2018, je suis constamment accompagné d’un coach dans mon activité. C’est essentiel pour plusieurs raisons :
  • Questionner mes choix, mes actions, mes erreurs, mes réussites…
  • Me responsabiliser à 1000%
  • Prendre des décisions, expérimenter de nouvelles zones inconnues…
  • Challenger constamment mon niveau d’énergie, de confiance, et de certitude.
  • Être meilleur accompagnateur, homme, amant, parent, humain…
J’avais donc rendez-vous à Nantes cette fois pour un stage où le sujet se porte beaucoup moins sur le «business pur» mais plus sur le véritable sujet d’une évolution constante :  le rapport entre le « MOI » et le « JE ».  
Loin des théories psychologiques et thérapeutiques, ces stages sont orientés vers du concret, la matière, l’enracinement et la jouissance de créer sa vie pro et perso sans êtres pollué par les conventions, habitudes et cultures. En d’autres mots, c’est faire des choix en fonction de son individualité pour le collectif plutôt que contribuer au collectif en oubliant son individualité.  

Et ça j’adooooore 😀
J’ai vécu beaucoup d’intensité à ce stage, j’ai pris pleins de notes, j’ai été très créatif. 

Voilà 3 enseignements personnels que je retiens, voyez si cela vous concerne aussi :

1. Tu ne fais pas d’omelette sans casser des oeufs

Autrement dit, on n’obtient pas un nouveau système/résultat, sans bouger l’ancien système. Le changement, quelqu’il soit, a son lot de résistance. On peut faire le choix d’embrasser la résistance pour avancer plus vite ou s’y loger dedans pour rester complètement immobile.


Par exemple : Je peux faire le choix d’une plus grande simplicité dans mes relations, sans projeter des scénarios négatifs. Je peux demander à quelqu’un «comment je peux t’aider ?» sans imaginer qu’il va penser des choses négatifs sur mes intentions (le forcer ou lui prendre de l’argent).

Embrasser cette résistance de départ et la dépasser me permet de créer un nouveau système pour obtenir de nouveaux résultats

2. S’affirmer dans sa vie, c’est jouissif pour soi et dérangeant pour les autres


Notre culture met peu en avant l’idée d’affirmer ses envies, ses rêves, ses choix. 

Certains tentent de s’affirmer mais se sentent persécutés des retours extérieurs (familles, amis, collègues…). 

D’autres ne s’affirment pas et se sentent frustrés de passer à côté de leur vie. 

Il y a un rapport direct entre l’affirmation de soi ET une vie épanouie/un business florissant.

Le fait de reconnaitre cela permet d’accepter de s’affirmer et d’accepter le rejet aussi (qui n’est jamais total, mais toujours partiel d’ailleurs). Que préférez-vous ? 

Plaire aux autres et vivre avec des regrets ?
OU
Être rejeté pour vivre pleinement sa vie ? 

C’est un choix difficile, mais après ça, la vie est plus facile. 

À retenir : 
Choix difficile = vie facile
Choix facile = vie difficile


3. Plus je fais de choix, plus j’ai de résultats.

Bon résultats ou mauvais ? Peu importe. Ils servent l’expérience et améliore l’intuition

Ça me fait penser à cette phrase qui dit : «la plupart des gens ne sont pas en manque de connaissances, mais en manque de résultats.»

J’y crois beaucoup et ça signifie que la plupart des gens font peu de choix. 

C’est pourtant ici que réside la clé à de nombreux challenges dans une entreprise : faire plus de choix


Je vous avais prévenu : très peu de business pur mais un impact maximal. 
Pour faire le lien entre ces 3 points et l’entrepreneuriat, tout est en rapport. Mes résultats sont corrélés à mon développement personnel donc de mes choix. J’ai les résultats que je choisis, un point c’est tout 🙂  
Pas de choix = pas de résultats. Et c’est pareil pour n’importe qui.  
Le bilan : aussi hasardeux que ce soit, j’ai reçu plusieurs propositions de collaboration juste après le stage.  


#3 Une cliente double sa valeur


Il y a deux mois, une entrepreneuse spécialiste de la motivation qui accompagne des femmes à créer une vie plus alignée à qui elles sont, m’a consulté pour un objectif ambitieux : 
Accélérer les résultats de ses clients en apportant plus de valeur. 

Voici l’histoire : elle veut faire évoluer son offre, tournée essentiellement vers la formation en ligne à une offre qui intègre de l’accompagnement individuel.

Ce changement a des impacts importants pour son activité : son temps, occupé par les accompagnements individuels (en plus de tous le reste) ou ses coûts si elle recrute une personne qualifiée pour l’accompagnement. 

Elle a envisagé la solution de doubler son tarif afin, d’une part de collaborer avec des clients engagés et motivés, et d’autre part, s’y retrouver économiquement.

Le challenge est grand : montrer à son public que sa nouvelle offre plus haut de gamme est vraiment d’intérêt. Ce n’est pas une mince affaire, mais c’est possible. 

(pour plus de contexte : cette entrepreneuse a débuté en 2014 en écrivant des articles de blogs. Aujourd’hui, elle a 4 millions de visiteurs par an et 40 000 abonnés sur Facebook, Youtube et Pinterest. Elle a commencé par proposer un programme à 19€ et aujourd’hui, sa nouvelle offre dépasse les 1000 €. Donc je répète : ce n’est pas une mince affaire de créer un nouveau positionnement, mais c’est possible)

De mon côté, j’aime quand un entrepreneur me consulte pour augmenter la valeur de ses services. 

Comme je dis toujours, je préfère servir 20 clients à 10 000 € que 10 000 clients à 20€.

Lorsque j’ai analysé sa stratégie pour la 1ère fois, j’ai été très surpris : tout était très rapide chez elle (tout l’inverse de ce que je préconise habituellement : prendre le temps de créer une relation (j’y reviendrais dans un autre mail)). Quand j’écoute sa présentation – élément majeur de confiance et d’envie – je me dis «bon essayons comme ça et voyons ce que ça donne». 

Mais cette fois, je n’ai pas eu de surprise. 
Son public n’a pas perçu la valeur de son offre puisque le résultat a été de 0.

Une deuxième tentative : 0 
Une troisième tentative : 0. 

Là, je me dis 

«Ok. Je passe en mode coaching et on va voir où ça coince»

Cette entrepreneuse me partage que tout au long de sa présentation, tout se passe très bien sauf le moment venu de présenter son offre. Elle a le sentiment d’être en mode télé-achat. Et pourtant, elle persiste. Elle croit que c’est la seule solution. 
Après quelques allers/retours de questions, elle me partage qu’elle veut être complètement alignée avec sa façon de proposer son offre, et ne pas porter la casquette de la «vendeuse». 

On laisse passer quelques silences et on s’y remet : elle trouve des solutions concrètes qui lui permettent de créer une présentation qui lui ressemble. 

Et devinez quoi ? 

La 4ème tentative a porté ses fruits : 6 nouvelles clientes en 1 soirée

C’est magnifique, n’est ce pas ? 


Voilà l’essentiel de mon mois de Juillet résumé en un seul mot : intense. 

Je suis sûr que votre mois a été riche. Partagez-moi vos pépites, ça fait toujours plaisir 🙂

 

Cliquez pour lire l’article précédent

Cliquez pour lire l’article suivant

En savoir plus
À propos

Se connecter
Page Facebook

Croissance
Page services

Share This