Bienvenue

Bienvenue cher Entrepreneur, Indépendant, Freelance (peut-être même bien Dirigeant et Dirigeante) !

Ce site est dédié à l’efficacité pour les entrepreneurs : j’entends par là, toute personne avec le sens de l’initiative et de la contribution.

Dans une vie, un être humain vit au travers de 3 projets :

  • un développement personnel
  • la création et le développement d’un réseau (une famille, des amis, des partenaires professionnels…)
  • la création et le développement d’une activité entrepreneuriale

Chacun des 3 projets s’entrecroisent et ne cessent d’évoluer à tout instant.

Et dans un monde où…

… les technologies inondent nos vies…

… l’information, disponible partout…

… notre attention, plus que sollicité…

Il est urgent d’être clairvoyant et sage dans cette aventure qu’est la vie d’entrepreneur.

Steve Jobs tient une remarquable citation

« Les gens pensent que se concentrer signifie dire «oui» à la chose sur laquelle on doit se concentrer. Mais ce n’est pas ce que cela signifie du tout. Cela signifie dire non à la centaine d’autres bonnes idées qui existent. Il faut choisir avec soin. En fait, je suis aussi fier des choses que nous n’avons pas faites que des choses que j’ai faites. L’innovation dit non à 1 000 choses. »

À de nombreuses reprises, j’ai accompagné des entrepreneurs qui étaient face à trop de choix.

  • Comment je me positionne par rapport à mon marché ?
  • Comment je propose mon offre à mon client ?
  • Comment j’équilibre ma vie avec ma famille ?
  • Comment je développe mon activité ?

C’est pour cette raison aujourd’hui que j’exerce le métier du Coaching et de l’accompagnement.

Sans Transition

J’ai découpé cette page en 4 parties

Soit, il est possible de tout lire (et j’aurais pas écrit tout ça pour rien) ou bien il est de cliquer sur un des liens ci-dessus.

Ces rubriques sont amenées à évoluer, mais l’essence restera toujours la même.

Vision Personnelle

J’ai crée ce site à mon nom car j’avais besoin d’exprimer directement avec vous.

J’ai crée une activité de coaching pour contribuer un peu plus au développement de l’entrepreneuriat et de l’initiative en France et ailleurs.

Je rêve d’un monde où tout le monde prend ses responsabilités sur ce qui lui arrive dans sa vie.

Je rêve d’un monde où on s’écoute plus intensément. Enfant, on apprend à parler, lire, et écrire pour être formé en tant qu’adulte. Malheureusement, l’écoute ne semble pas être au programme de la vie.

Je rêve à ce que chacun puisse trouver la place qu’il mérite pour se sentir épanoui, utile et reconnu.

Je rêve à d’autres trucs mais on en parlera directement ensemble.

    Ma Mission

    Ma mission est d’accompagner des entrepreneurs dirigeants, indépendants, free-lances à atteindre leurs objectifs personnels et professionnels dans le respect de leurs valeurs.

    J’utilise les outils du coaching, et de mes expériences pour accompagner mes clients sur le chemin de la progression et du résultat.

    Pourquoi le coaching ?

    J’ai commencé le sport à l’âge de 6 ans dans un club. Pour moi, c’était le football.

    Dès mes débuts, j’ai toujours entendu «il est très bon», «il est malin», «il est technique», «il est rapide»…

    Tous mes entraineurs m’ont répété que j’étais doué et que je pouvais aller loin.

    Même à l’âge adulte, on continuait de me répéter que je pouvais jouer à un plus haut niveau national.

    J’étais rigoureux, discipliné, engagé… des qualités importantes pour réussir dans n’importe quel domaine.

    Sauf qu’il y avait toujours un «SI» et un «MAIS»

    • Je ne résistais pas à la pression des matchs.
    • Je doutais sans cesse de mes capacités.
    • Je n’arrivais pas toujours à trouver ma place dans le groupe
    • Je n’étais pas entouré du bon environnement

    C’est ce qu’il se passe pour plus de 90% des entrepreneurs et sportifs qui ne vont pas loin : ils ne croient pas vraiment en eux.

    * ils sont bloqués dans leur zone de confort
    * ils doutent de leurs capacités à faire de nouvelles choses
    * ils craignent le regard des autres alors ils ne sont pas eux-mêmes
    * leur positionnement n’est pas clair
    * ils n’ont pas l’environnement propice pour faire émerger leurs talents

    Dans mon cheminement personnel, j’ai compris qu’on peut détenir toutes les compétences nécessaires à la réalisation d’un projet ou d’un rêve et pourtant ne jamais l’atteindre ou avancer dans une extrême difficulté.

    Les raisons sont à l’intérieur de nous et s’expriment comme des blocages.

    Les conséquences sont simples comme bonjour :

    • Auto-sabotage
    • Procrastination
    • Perte de sens
    • Questions existentielles
    • Auto-limitation
    • Modestie

    C’est tout ce que j’ai connu.

    Et c’est tout ce que je veux accompagner à dépasser pour des entrepreneurs dirigeants, indépendants, free-lances qui risquent déjà beaucoup de choses pour créer leur autonomie financière, leur plaisir professionnel, et un impact autour d’eux.

    Autant ne pas s’en rajouter plus sur le dos!

    Être le meilleur techniquement, être athlétique, avoir toutes les compétences pour atteindre nos rêves… c’est chouette!

    Mais c’est loin d’être suffisant.

    C’est de cette façon que le coaching s’est posé à moi comme une évidence.

    Mon Histoire

    Je suis né dans la Drôme, à Montélimar, d’un père biologique absent et d’une mère issue d’une famille paysanne. À mes un an, je rencontre un héros qui m’adoptera comme son propre fils et auquel j’emprunterai le nom Mathiot.

    Jusqu’à mes 18 ans, j’ai grandi dans un village de 250 habitants, entouré d’amis franco-portugais avec qui j’ai partagé la passion du sport.

    Un jour, en sortant de l’école, je devais avoir 8 ans, je dis à ma mère que je ne comprends pas ce monde. Sans doute que cette première perception est le prémisse d’une chose plus grande et plus importante.

    Puis un événement vient chambouler mon existence.

    C’était un soir. On était tous dans la cuisine, avec mon petit frère et mes parents. À la fin du repas, ma mère me dit qu’elle a quelque chose à me dire. Avec mon père, ils me regardent bizarrement. Je ressens une gène, ils ne sont pas très à l’aise. Moi je ne comprends pas trop, mais je reste intrigué.

    D’un coup, ma mère se lance dans une métaphore que je comprends tout à fait. Elle me dit «Tu sais, Papa ne connait pas son père, ça tu le sais ? Il a été adopté par ton grand-père». Moi, je réponds «Oui je sais et alors ?».

    «Bah, voilà, pour toi c’est pareil».

    Je me souviens de ce silence court qui m’a paru une longue éternité. C’est comme si l’ascenseur de la Tour Eiffel n’avait plus de sécurité. Il tombe à grande vitesse et s’écrase sur le sol. Voilà ce que j’ai ressenti dans mes jambes et dans mon coeur.

    Finalement, j’apprends la vérité sur mon origine : mon père biologique n’est pas celui que je crois. Malgré tout l’amour que j’ai pu recevoir, c’est un choc assez violent. J’ai 10 ans et j’ai le sentiment qu’à cet instant, j’en ai maintenant 20.

    Je ne sais pas si cette épisode aurait changé le cours de mon histoire, mais au collège, c’est pas vraiment ça. J’ai absolument 0 confiance en moi et je rencontre certaines difficultés à créer des relations avec les autres. Je vis aussi quelques humiliations publiques. Je n’ai pas le sentiment de me faire harceler, pourtant, c’est comme ça qu’on l’appelle aujourd’hui. À vrai dire, j’ai moi aussi été dur avec certains camarades (#PardonnezMoi).

    Au lycée, je manque toujours terriblement de confiance en moi et le besoin de me faire aimer est très important. Heureusement, je me fais une bande d’amis avec qui je vais faire toutes mes premières fois. J’y rencontre aussi celle qui partage ma vie.

    Au niveau des études, ça se passe bien. J’intègre un bon lycée post-bac à Lyon pour entamer mes études dans l’expertise comptable. Lyon sera la ville de mon indépendance, là où j’ai pu commencé à vivre en autonomie. Jusqu’à la fin de mon Master, je changerais 5 fois d’appartements (c’était déjà un indice de mon amour pour le changement) et je continuerais mon sport favori.

    À l’âge de 22 ans, j’ai beau être socialement «cool» et «très drôle» en soirée, je ne me sens pas du tout à ma place. J’ai toujours une petite voix dans ma tête qui me dit «Mais qu’est-ce que tu fais là ?».

    Bizarrement, je commence à m’éloigner et à me renfermer sur moi-même. Je traverse une période assez difficile lors de ma dernière d’étude où je me dis que c’est bientôt l’heure du «Gong» : trouver un travail et payer mes factures tout seul.

    Ma perception du monde à cet époque est très limité : pour moi, mon destin est tracé. Je serais expert-comptable ou DAF et je vais taffer sans savoir pourquoi je fais ça. Heureusement, ma femme d’aujourd’hui est extraordinaire. Elle vit, à quelque chose près, les mêmes choses que moi.

    Par envie de vivre, on décide de partir à l’étranger pendant 6 mois. Je refuse une offre d’emploi à 28 000 € comme contrôleur de gestion et elle refuse un CDD en conseiller clientèle. Nos parents étaient un peu vert, mais nous, on voulait qu’une seule chose : se mettre au vert.

    Il y a une phrase qui dit qu’on a deux vies : 

    La deuxième démarre lorsqu’on comprend qu’on en a qu’une seule. 

    Sincèrement, c’est exactement ce qu’on ressent lors de notre voyage : Une délivrance, et un vrai retour à notre être.

    Il n’est plus question de se mentir. On travaille dans les champs et quand on a suffisamment d’argent, on part avec notre maison roulante sur les routes pour découvrir des nouveaux horizons.

    Pendant 18 mois, ça sera notre vie. 18 mois, c’est long quand on a jamais réellement eu le sentiment du vécu. Et pourtant, c’est très court.

    On a rencontré tellement de gens sympas et différents de nous. Énormément de prises de conscience et de révélations ont accompagné notre voyage. Apprendre l’anglais nous a aussi aidé à penser et vivre différemment.

    C’est la période où j’ai commencé à lire beaucoup de livres. J’ai réalisé que j’étais parti pour faire fausse route et que j’avais oublié une chose essentielle à ma vie :
    * qu’est-ce que je veux dans ma vie ?
    * qu’est-ce qui est vraiment important pour moi ? 

    À notre retour en France, plus personne ne nous reconnait : on aurait changé.

    «Plus les mêmes», on nous dit.

    Intérieurement, oui on a changé. C’est comme si pendant des années, j’avais mal entretenu mon seul arbre et qu’il était vide de l’intérieur. Seul l’écorce faisait office d’arbre. Mais là, j’ai un tronc solide, capable de grandir à l’infini.

    La seule prise de conscience de savoir que j’avais le choix dans ma vie a été un énorme BOOM. Je ne parle pas de choisir entre un Yogourt et une Compote. Je parle vraiment de choisir qui on est, qui on devient :

    * choisir ses pensées
    * choisir ses sources d’informations
    * choisir son attitude
    * choisir son style de vie
    * choisir ses actions
    * choisir son entourage

    Malgré tout, pendant plus d’un an, l’atterrissage a été surprenant. Je passe trop de temps à regarder des vidéos Youtube et j’avance pas d’un yota dans ma vie. Alors je décide de me bouger. Je me fais accompagner par Pôle Emploi dans la création de mon entreprise. Je me forme aux méthodes de coaching et de techniques de changement.

    C’est une seconde révélation pour moi.

    En plus de le faire pour moi, je peux aussi accompagner le changement des autres, et ce à tous les niveaux. C’est super pour l’égo, mais bon, ça n’empêche pas que je ne sais rien du tout sur le monde de l’entrepreneuriat. Je sais faire des business plan et des tableaux de bords mais créer une activité de zéro, être pro, diffuser le bon message aux bonnes personnes, je ne sais pas du tout faire. Je m’aperçois que des coachs et autres espèces (consultants, experts, formateurs), on est un tonne.

    Alors comment créer ma différence ?

    La réponse tarde pour venir, mais elle vient : être moi-même le plus possible (comme c’est le cas ici sur cette page) et pas jouer le rôle du «Je sais tout, je vais vous montrer».

    Pendant un certain temps, j’ai été très dispersé quant à mes actions. Il me manquait un pourquoi et un zeste de confiance en moi.

    Aujourd’hui, c’est parce que je suis passionné par le fait d’accompagner des entrepreneurs à dessiner leur propre vie d’entrepreneur que je me lève le matin. C’est parce que j’ai envie de vivre des expériences avec ma famille et offrir le meilleur à ma fille que j’exerce mon activité de coaching.

    C’est aussi parce que je crois profondément au coaching et aux effets qu’il peut avoir sur la vie des gens que je l’exerce.

    Voilà, je vous ai raconté un joli bout de mon histoire. Vous savez au moins que j’aime bien la vie, les expériences, l’écriture, les rencontres, l’entrepreneuriat et bouger mes clients à obtenir des résultats.

    TOUS LES COMPORTEMENTS SABOTEURS QUE J’AI TRANSFORMÉ (je mets la liste à jour régulièrement)
    • Dépenser mon argent sur du court terme et destructeur de ma santé pour investir sur moi et les autres, et épargner.
    • Passer de la plainte constante à voir les opportunités de développement
    • Passer de la victimisation à aimer la personne que je suis et reconnaître ma valeur
    • Rejeter l’amour des autres à l’accepter
    • De relations amoureuses conflictuelles et melo-dramatique à l’entente, la coopération et l’harmonie
    • De perdre mon temps à des choses peu importantes à gagner mon temps sur des choses importantes, valorisantes et inspirantes
    • Et tant d’autres, chaque jour qui passe…
    MON SECRET : trois choses m’ont réellement permis ce switch : 
    • découvrir qu’il était possible de changer, que d’autres l’avaient fait avant moi, que je ne suis pas le seul à vivre ces expériences et que moi aussi j’ai un potentiel à utiliser et faire grandir. 
    • Me rapprocher du moment présent, comprendre les lois universelles et l’illusion dans laquelle on peut s’enfermer si on ne développe pas son esprit critique et créatif
    • Continuer d’apprendre et d’implémenter. Investir pour me former auprès du top du top pour faire des sauts quantiques.

    Mes Valeurs

    Persévérance

    Exigeance

    Authenticité

    Mon Message

    Si j’avais un message à transmettre au travers de toutes mes interventions au quotidien, il en ressortirait 

    FAITES DE VOTRE MIEUX, MAIS FAITES-LE 

    Dans une vie, il ne s’agit pas de gagner ou de perdre. Ni de réussir ou d’échouer. C’est un truc de motivation ça.
    La vie n’est pas non plus une course, ni un marathon. Aucun trophée ne nous attend à la fin. Ça ne sert à rien d’idéaliser quelque chose qui n’existe pas.

    En revanche, il y a des choses pour lesquelles on peut se battre : et ces choses sont le lien entre soi et le lien avec les autres. C’est ça le challenge de la vie. Il n’y a pas vraiment de choses plus utiles qui ne servent à l’acceptation de soi et de tous les autres, pour ce que nous sommes et ce que nous faisons. 

    SI VOUS EN ÉTIEZ PAS CONVAINCU, MAINTENANT, VOUS SAVEZ QUE VOUS ALLEZ LE FAIRE 

    Si vous m’avez lu jusque là, ce n’est pas un hasard. Inscrivez vos coordonées et rejoignez ma liste privée. Je partage avec vous les essentiels 

    ANTHONYMATHIOT

    © 2018

    Accueil

    Services

    Performance